Bang Bang this movie shot me down !!

Publié le par Alex

Hier soir : 21h30. Ne sachant pas trop quoi faire excepté le fait de passer une soirée tranquille après un week-end très mouvementé, je me décide à visionner l'épisode 16 de "Prison Break" car une semaine de retard : Ca ne va pas du tout :) lol En effet, bon épisode.

Puis 22h15 (trop tôt pour dormir) je me dis : Tiens Alex ... Mates toi un bon ptit film. Ne sachant que faire je me concentre et décide de me regarder un film de Shane Black nommé "Kiss Kiss Bang Bang" que j'avais raté au ciné (dégoûté) ... Et là : Bang Bang ... This movie shot me down ! Son plébiscite à Cannes, par le public et par la presse aurait pu me décevoir tellement j’en ai entendu alors que NON !!! Bang Bang
:)

ENORMISSIME !!!!


Un pied monstrueux pour un film à peine vu, déjà culte en ce qui me concerne. Le film sort le 4 Mai prochain en DVD et autant vous le dire : A voir d'urgence !!! Et même à acheter (avec Scream et Collision) pour les prochains.

Un film qui s'annonce dès les premières images comme une grosse comédie policière gonflée à bloc à faire hurler de rires mais aussi une grande leçon de cinoche. Un film truffé d'astuces scénaristiques, de franche déconnade en remuant les codes du polar, en jouant de la voix-off, de dialogues savoureux et surréalistes, de jeux d'acteurs époustouflants ou chacun s'amuse comme un sale gosse. Rayon performances on citera Val Kilmer en privé gay inimitable, Michelle Monaghan, avec petit air de Liv Tyler toute craquante et surtout Robert Downey Jr en retour fracassant de génie.
On citera aussi la pleiade de seconds couteaux aux visages connus comme Rockmond Dunbar (Prison Break) ou encore Dash Mishok (dont le visage vous sera familier) sans oublier la ravissante mais (anecdotique) Shannyn Sossamon.


En gros Harry Lockhart un homme prêt à tout pour se faire plaisir comme cambrioler un magasin de jouets pour offrir un joli cadeau à son petit neveu. Mais le jour où il se fait surprendre, Harry s'échappe et se réfugie là où personne ne l'attendait : Une salle de casting pour un film policier. c'est alors qu'après avoir brillamment remporté le rôle, Harry devient escort du privé Gay Perry qui colle parfaitement à son pseudo afin de lui apprendre les ficelles du métier. Mais c'est alors qu'Harry et Perry se retrouvent dans une sombre affaire de meurtre et coups fourrés lors d'une enquête somme toute banale à première vue alors que ... non... Et c'est que le début !

Un film classique au premier abord mais finalement brillant qui ne ressemble à rien en ressemblant à tout. OVNI total, Shane Black s'amuse et maîtrise en nous amusant. Formé à l'école du scénario qui nous fait vibrer de culte (L'arme fatale, Le dernier samaritain, Au revoir à jamais, Last action héro and co ...) Black sait tout sur tout de son métier mais aussi d'Hollywood. On ne peut rien lui reprocher. Dans ce film il inflige au spectateur une claque visuelle, scénaristique, géniale et irrévérencieuse en nous berçant dans une comédie policière déjantée trempée dans les codes du polar qu'il a soit inventé soit remanié :)


Détournement et jeu de voix-off, plans à tomber (guettez tous les coins de l'écran), mettant à disposition une B.O de feu d'artistes déjà utilisés dans "L'arme Fatale" par exemple, servant des dialogues savoureux et incroyables (pas mieux rayon impro) ... Shane Black's Kiss Kiss Bang Bang est un objet culte, formidable et plaisant que l'on ne se lasse pas de revoir en boucle soi nécessaire : Entre fous rires et plaisir de dingue.

Tarantino nous fait Kill Bill, Guy Ritchie (quoi qu'on en dise) nous fait son Revolver, Black, lui, nous sert son Kiss Kiss Bang Bang véritable perle scénaristique et déjantée pour tous les mordus de scénarios et de bon gros cinoche à l'ancienne... et c'est le duo Joel Silver / SHane Black qui régale .. comme à l''ancienne :)

Un MUST à inscrire dans sa vidéothèque. ACHAT OBLIGATOIRE.

Commenter cet article