"The Fog" de Rupert Wainwright

Publié le par Alex

Note Alexvision : 1 / 20

Une daube hallucinante que rien ni personne ne peut sauver. Un tour de force exemplaire.

Ne cherchez plus la navet de l’année : Il se prénomme The Fog et il serait étonnant de voir plus foireux en 2006 voire au-delà des années … Alors, par où commencer tellement le résultat est mauvais, affligeant, affreux et lourd de conséquences ?

Commençons par la mise en scène. La réalisation est assurément estampillée Teenage movie bête et sans intérêt : Plate, statique et sans imagination. Les images et la photo sont trop claires pour un tel sujet. Sorte de clip MTV sauce teenage d’un ennui abyssal, c’est un carnage rayon montage falot, dynamisme 0 calibré pour images ultra-léchées et donc dépourvues de tout frisson.

Passons au casting malheureux. Je parlais de produit teenage et c’est donc sans surprise que l’on retrouve une distribution MTV à savoir des stars du petit écran qui se demandent ce qu’ils font là en essayant d’exister tant bien que mal. On compatit donc pour Tom Welling (Clark Kent dans Smallville) qui malgré un physique avantageux a l’air de s’ennuyer en regrettant d’avoir signé le contrat. Maggie Grace (feu Shannon dans LOST) ne peut rien faire pour rehausser son personnage bêta et encore plus fade que sa collègue lointaine Sarah Michelle Gellar c’est dire … Dommage pour elle car son joli minois mériterait d'être mieux exploité à l'avenir.

Heureusement pour nous messieurs, Rupert Wainwright nous gratifie d’un joli plan sur les jolies fesses en petite culotte de Grace pour faire passer la pilule. Mesdames ne vous inquiétez pas puisque Mr Welling se met torse nu. Enfin Selma Blair qui s’y connaît en bouzes remet le couvert (décidemment) après « Sexe Intentions », « Allumeuses » et consors … Aie aie aie !!!


Maintenant je m’attarderai de façon très fugace sur le scénario « vague remake » de l’original signé Carpenter qui s’il se retrouve en tant que producteur au générique n’est bien là que pour le pognon. Inconsistant, blindé de trous de scénario béants, rebondissements avares et pitoyables le film flirte avec le degré 0 sans aucune honte. C’est minable et éprouvant … 1h30 de film durent le double mentalement… Une épreuve :)

Autant l’exercice des remakes peut être dangereux autant celui est honteux et la déception assez brutrale. Les fantômes pirates tendance Guns ‘n Roses qui reviennent se venger grâce à une brume inquiétante (enfin presque flippante) des descendants des anciens habitants d’Antonio Bay une station Balnéaire les ayant tué il y a peu reste assez linéaire et drôle pour réellement effrayer.

Lamentable. La V.F n'arrange rien (désolé oui mais il n'y avait pas de V.O à proximité... Le coup de grâce en somme !) Bref on est loin d’être enivré … On reste juste hilare et désespéré.

 

Publié dans Ciné

Commenter cet article

jerem 24/05/2006 20:09

tu sais pas noter ce film i dchire tot jlui met 20/20