"X-Men 3 : L'affrontement Final"

Publié le par Alex


Note Alexvision : 13 / 20

Une 3ème opus explosif et divertissant pour nos héros mutants. Dommage que le film ne soit que partiellement réussi, trop facile, sans âme et donc bien en- dessous des 2 premiers films de Bryan Singer !

N'en déplaise à notre ami Iceberg, l'heure est venu de briser la glace concernant l'un des films les plus attendus mais aussi l'un des plus redoutés de cette année :"X-Men 3 : L'affrontement final". Ni la catastrophe annoncée ni le chef d'oeuvre ouvertement clamé par Hugh Jackman lors de la promo puisque X-Men 2 est et restera certainement LA meilleure adaptation des mutants... X3 est une semi-déception mais qui défoule. Exit Bryan Singer (parti vers les cimes du Superman annoncé comme génialissime), c'est Brett Ratner avec un palmarès douteux et minime (Rush Hour 1 et 2, Dragon Rouge) qui se charge de la réalisation. Rendons donc à César ce qui lui appartient : Après de nombreux démêlés de production et une valse incessante de réalisateurs à la tête du projet, Ratner est arrivé 3 semaines avant le début du tournage sans scénario bouclé ! D'où un certain handicap et empressement qui se ressentent méchamment à l'écran ! Oubliez donc la puissance psychologique, la portée philosophique et le discours politique engagé des 2 premiers opus. Ici, Ratner fait son possible pour se détacher du lot mais fini par se fondre dans la masse des classiques du genre en lavant  ses héros de tous soucis pour mieux les plonger dans d'extraordinaires scènes d'action explosives sans énormes enjeux ni innovations de mise en scène. C'est planplan et sans réel talent.

Ratner et les studios ne se soucient également guère des personnages. Une dramaturgie quasi nulle, des personnages inégalement fouillés (on se demande encore ce que Angel fout là à part 3 scènes de vol et une multitude de poses pour Vogue Homme : Temps total de présence à l'écran : 7 minutes même avec une intro le présentant enfant comme si le film reposait sur lui... on se demande toujours pourquoi. On ne parlera même pas du scandale Cyclope...) Les morts affluent également sans aucun enjeu. Le reste de l'équipe ne semble guère en être affectés, c'est expédié soit de manière absurde et honteuse pour le premier, soit de manière grotesque pour le second et ultra attendue pour le 3ème.

Il y a tellement de personnages que les inégalités pointent le bout de leur nez. C' est bancal et vide. Tout va trop vite de manière trop brouillonne.

Le film ne dure qu'1h45 avec générique et ça se ressent. Tout trop vite et trop naïvement. Seuls Le Fauve, nouveau personnage et Kitty Pride tirent leur épingle du jeu. Quant à Rebecca Rominj-Stamos (Mystique) on a le droit à une expédition absurde de son personnage vers l'inutilité la plus outrancière. Et ce malgré un physique à tomber. Pour ce qui est du Juggernaut, 1 mot : Ridicule mais drôle.

L'intrigue intéressante et qui annonçait une multitude de possibilités gargantuesques pour un scénario retors, tonitruant et décisif ne se retrouve qu'à l'état de produit hybride axé sur l'action pétaradante.

Reste donc un sympathique divertissement bien enlevé, explosif, acrobatique et virevoltant qui distrait de manière entertaining sans titiller les neurones. C'est bien dommage. On a beau s'amuser on ne peut qu'être frustré devant tant d'incohérences, de facilités et d'entorses au Comic original. La saga X-Men avait démarré dans la complexité, le génie mêlant adroitement action et réflexion. Maintenant, ça se fini dans l'action pure avec quelques moments censés être forts mais qui retombent comme un mauvais soufflé. Ce qui n'est pas pour nous déplaire mais pas nous rassasiez non plus. Pas mal donc mais aurait pu vraiment mieux faire quitte à repousser le tournage... (Bryan Singer ???).

 

Publié dans Ciné

Commenter cet article

mathius 26/05/2006 00:18

Vraiment bien ton blog que je viens de découvrir par hasard en cherchant une info sur Lost. Moi, j'ai adoré X-Men 3 que je considère comme une belle conclusion. Brett Ratner s'est surpassé (sauf dans quelques scènes de combat rapproché males filmées) mais j'aurais du mal à le regarder de haut dorénavant. Une vraie belle surprise en somme. En attendant le film sur Wolverine.