"OSS 117 : le Caire nid d'espions" de Michel Hazanavicius

Publié le par Alex

Un excellent divertissement haut de gamme et parfait en tous points !
 

Note Alexvision : 18 / 20

Hubert Bonisseur de la Bath, espion Français sous le Président René Coty est envoyé par le gouvernement Français rétablir l'ordre au Maroc où il semblerait que les traîtrises, coups bas, espions, vengeance, médisances ... soient le quotidien.

Mais certes le flegme de 0SS 117 est omniprésent, il n'en demeure pas moins un abruti écervelé et macho, à côté de la plaque. Bonne chance à lui et au monde donc ...


La comédie Française de l’année ! Génial, tordant … Cela faisait longtemps que je n’avais pas autant ri au cinéma à me tordre dans tous les sens !!! Michel Hazanavicius (auteur du grand détournement et metteur en scène d’ Eric et Ramzy) sait de quoi il parle et n’a pas son pareil pour instaurer une ambiance et un univers « à part ».

Il vient de réaliser un film d’une classe esthétique incroyable doublé d’une comédie décalée parfois absurde qui flirte autant avec le grand n’importe quoi qu’avec les règles inhérentes au film d’espionnage. Tourné comme un film des années 50 typique proche des anciens films d’espionnage très « cheap », le film prend dès le début un virage démentiel qu’il ne rétablira  jamais.

Grâce à un budget conséquent OSS 117 ne démérite jamais et assume de A à Z son statut de comédie décalée et absurde. Entre décors, photos, effets visuels délirants « cheap » et mise en scène d’époque. On se croit constamment dans un film d’il y a 40 ans et c’est ça qui est jouissif.

Du point de vue comédie, le film doit beaucoup à des répliques hilarantes bien senties et déjà  (les passages avec le brave Slimane, l'espion suiveur récurrent, les pétages de plomb Dujardiniesque, le QG des poulets, les flashbacks de John ... et j'en passe), du comique de situation, une galerie de personnages sexy  (les fantasmatiques Bérénice Béjo et Aure Atika en tête), clownesques, de sacrées gueules sans oublier un Jean Dujardin EXCEPTIONNEL. Il envahit l’écran durant 1h40 navigant entre classe, débilité, cassage à la Brice … Un large panel le rendant totalement irrésistible ! On n’oubliera pas le ton acide et de la vision des Français à et sur l’étranger pour cette époque… Ca balance tout en délirant et c'est tant mieux.

 

Enfin un film Français qui assure tant sur le plan du spectacle esthétique que du scénario. Une grosse claque euphorisante à voir et à revoir. Déjà culte ? Assurément !! Vivement la suite qui devrait vraisemblablement voir le jour d’ici quelques années étant donné la qualité et le succès triomphe de cette sorte de 007 version Frenchie lose :) ENORME je vous dis !!

Publié dans Ciné

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

momo 23/04/2006 15:33

juste une petite rectification tu dis que l'intrigue se passe au Maroc mais comme on peut le constater sur le titre l'histoire se passe au Caire donc en Egypte voila sinon bien la critique ça donne vraiment envie d'aller le voir